La LIGUE F.F.B.T. BALL-TRAP POITOU-CHARENTES ET LA PRESSE

ARTICLE DE LA CHARENTE LIBRE 

LE LUNDI 18 SEPTEMBRE

2 TIREURS  OUBLIES SUR CET ARTICLE

CHRISTIAN CHAGNAUD

 Licencié au BTC Barbezieux qui obtient la 4ème place en Vétéran

Au Championnat de France DTL à Lazenay

 

DIDIER DELO  

Licencié au BTC Aunis qui obtient également une 4ème Place en vétéran

Au Championnat d'Europe à Lonato ( Italie )

 

PREPARATION DU GRAND PRIX 

AU BTC AUNIS

2016

 

ARTICLE VISIBLE ICI

GRAND PRIX D'AUNIS

ARTICLE DU SAMEDI 25 JUIN

 

A LIRE ICI

GRAND PRIX DU BTC AUNIS

ARTICLE DU DIMANCHE 26 JUIN

Mis en Ligne le 28 Juin

 

GRAND PRIX DU BTC AUNIS

UN ARTICLE PARU LE LUNDI 27 JUIN

DANS LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE OUEST

 

A Lire ICI

SUITE AU CHAMPIONNAT D'EUROPE EN HONGRIE

UN ARTICLE EST CONSACRE A NOTRE TOUTE NOUVELLE CHAMPIONNE

 

ARTICLE DE LA NOUVELLE REPUBLIQUE

SUITE A LA SELECTION DTL AU BTC ST NEOMAYE

La Nouvelle République consacre un Article à notre sport et notre ligue

Vous pouvez consulter le Journal en Ligne 

ICI

Suite au Championnat D'Europe DTL à Cestas 

La Nouvelle République consacre un Article à Notre sport 

Vous pouvez le visionner 

ICI

Joël Girard domine la planète ball-trap

A 62 ans, cet habitant de Germond-Rouvre, licencié du ball-trap de Fouras, a conquis le monde en Slovénie grâce à un tir à 197 sur 200.

 

Champion du monde ! Joël Girard l'est devenu à Maribor, en Slovénie. Le champion n'a pas usurpé sa reconnaissance de sportif de haut niveau (élite). L'intéressé explique qu'il a « commencé le tir sur cible à 12 ans et je pratique le tir sur plateaux depuis maintenant quarante ans ». Le choix du club de Fouras s'est fait tout naturellement,« c'est un club d'amis où je me sens bien et qui se situe au bord de la mer, ce qui n'est pas pour déplaire à la famille ». Chasseur passionné, Joël Girard a cessé cette activité il y a sept ans, pour se consacrer pleinement au ball-trap. Un choix judicieux.

Discipline mentale

« C'est une année incroyable pour moi. Je suis devenu champion de France vétérans (192/200) à Ychoux, dans Les Landes, au mois d'août, après avoir été médaillé de bronze au championnat d'Europe à Grenade (Espagne), avec un tir à 196/200, en juin dernier. » Puis ce titre de champion du monde toutes catégories, qui vient confirmer les remarquables aptitudes de Joël. La maîtrise de soi, une concentration parfaite pendant la durée du tir, la rapidité, la coordination, la gestion du stress, une excellente condition physique, de la discipline mentale et une très bonne hygiène de vie sont les qualités indispensables au tireur. Joël les possède. Depuis vingt-cinq ans en équipe de France (en discipline Fosse olympique et Fosse universelle), les récompenses nationales, européennes et mondiales sont nombreuses. Il n'oublie pas ses partenaires, qui adoucissent un peu la charge financière d'une telle passion. « Je ne serais pas parvenu à ces résultats sans le soutien de ma femme et de mes enfants, ni sans celui de mon ami, Joël Sicot, qui m'accompagne tous les dimanches. »

Bernadette sur le podium des Mondiaux

de ball-trap

Sur le podium de Maribor, à côté de la championne du monde de 22 ans.
Avec sa tenue officielle de l'équipe de France, son fusil sur l'épaule, Bernadette pose, tout sourire, devant une (petite) partie des coupes gagnées ces dernières années. -

Médaillée de bronze aux championnats du monde, fin août, en Slovénie, Bernadette Desbourdes, la Chinonaise, est une “ Super Mamie ” épatante !

 

Une Chinonaise sur un podium mondial ! Incroyable, mais vrai, non ? Et, pourtant, c'est ce qui vient d'arriver, fin août, à Maribor, jolie ville de Slovénie, lors des championnats du monde de ball-trap fosse universelle.

Bernadette Desbourdes y a décroché la médaille de bronze, en individuel, mais aussi la médaille d'argent par équipe, au sein de l'équipe de France, dont elle est membre cette année.
Plus étonnant encore, cette championne hors norme va souffler, fin octobre, ses 65 bougies, et ne croyez pas qu'elle concourt en catégorie vétérans. Que nenni ! Notre Super Mamie, comme la surnomme Eva, sa petite-fille, dispute les compétitions seniors, et s'est retrouvée sur le podium de Maribor, à côté d'une championne du monde de 22 printemps. Au résultat final, elle ne se trouvait même qu'à trois points (sur 200) de la gagnante.
Discrète et modeste, Bernadette Desbourdes n'en est pas à son premier exploit, puisqu'elle est déjà championne d'Europe par équipe, un titre décroché à Grenade, en Espagne, en juin. Sans compter une collection impressionnante de coupes et médaillées obtenues dans les concours locaux ou régionaux, ou les cinq ou six rendez-vous internationaux auxquels elle participe chaque année.
C'est en 1990 que Bernadette s'est lancée dans la compétition, suivant son mari, André, connu à Chinon pour l'entreprise générale de maçonnerie, carrelage, etc. qu'il dirigeait, tout en étant lui-même un passionné de ball-trap.
André s'était d'ailleurs distingué aux championnats de France en 1984 et aux championnats d'Europe interclubs en 1991. De quoi donner envie à Bernadette de pratiquer un sport où elle excelle désormais.
Licenciée d'abord à Vallères, puis désormais à Chatelaillon, la Chinonaise s'entraîne régulièrement à Poitiers, et le couple de passionnés n'hésite pas à faire bien des kilomètres au volant de leur camping-car pour participer à des compétitions.

 

6.000 plateaux par an !

 

Surdouée le fusil en main, et chasseuse à ses heures, notre championne abat, bon an, mal an, quelque 5 à 6.000 plateaux ou pigeons d'argile, avec des scores impressionnants, comme le prouvent ses résultats en championnats internationaux.
Et, elle est bien décidée à poursuivre sa carrière sportive, encouragée par son époux, ses quatre enfants et ses huit petits-enfants. A peine ses médailles 2013 en poche, elle pense déjà à l'an prochain, avec les qualifications nationales en mai, les championnats d'Europe au Portugal, et du monde, en Italie.
Ayant décroché une maîtrise officielle de « Maître tireur », Bernadette n'a pas fini d'engranger des coupes, et de damer le pion, en championnat à bien des jeunett

 

Vous pouvez consulter cet article ICI

Un peu Tardivement mais on en parle quand même

La revue Ball trap Magazine nous consacre une page entière.

Vous pouvez consulter Article et Photos ci dessous.

A Didier Delo , pour la Rédaction et  l'envoi de cet article à ball Trap magazine

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE LE MARDI 23 AOUT

ARTICLE PARU DANS LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE OUEST LE 9 AOUT

 

BALL-TRAP
Pluie de médailles
pour le Poitou- Charentes 
Ce week-end avaient lieu les championnats de France de fosse universelle à Poussan (Hérault). Frédéric Court, (habitant La Couarde, mais licencié à Aunis qui s'entraîne à Niort), y remporte le classement scratch (197/200), le championnat de France « clubs France » et par équipes de ligue (avec Barrière, Girard, Couvidat). Il est deuxième aussi avec le BTC d'Aunis (équipe complétée par MM. Fort et Delo). Frédéric Court a aujourd'hui 32 ans, et pratique le ball-trap depuis dix-sept ans déjà. Il a des sélections en équipe de France, et possédait des titres nationaux, mais en juniors. 
Les autres résultats de la ligue Poitou-Charentes : Fabien Couvidat (1 re série, Cognac), champion de France (192) ; Alain Pasquier (Poitiers), 2 e (187) ; Jérôme Desnos (Bignac, 16), 2 e (4 e série), 176 ; Joël Girard (Fouras), champion de France, 192 ; Alain Barrière (Châtelaillon), 189, 2 e ; dames : Caroline Arnaudet (Bignac), 170.

 

La deuxième sélection de DTL qui s'est déroulée les 11 et 12 juin 2011 au BTC de Ste Néomaye a été relayée par la Nouvelle République.

La journée découverte du 10 octobre 2010 organisée par la Ligue, avec le concours du CNDS, au stand de Sainte Néomaye a été relayée par la Nouvelle République.